Les pépinières DAYDÉ

'' Les Pépinières Viticoles Philippe DAYDÉ, 1er maillon de la chaîne viticole... ''

Petit Verdot N
Raisin de Cuve - Cépage noir.

Petit Verdot N

Petit_Verdot

Appellation Française

Petit Verdot N

Utilisation

Variété de raisin de cuve

Phénologie

Epoque de débourrement : 4 jours après le Chasselas.
Epoque de maturité : 2ème époque, 3 semaines et demie à 4 semaines après le Chasselas.

Potentialités technologiques

Les grappes sont moyennes et les baies sont de petite taille. Le Petit Verdot N donne, à bonne maturité, des vins très puissants, riches, colorés et tanniques. Ce sont des vins de garde et de qualité, qui en assemblage, peuvent apporter du corps, de la couleur et de la vivacité à des vins plus plats. Avec un climat favorable, le Petit Verdot N permet d'obtenir des raisins très riches en sucres tout en conservant une acidité élevée.

Aptitudes culturales et agronomiques

Le Petit Verdot N est un cépage fertile et assez productif. Il émet des rameaux mous, fragiles à la base, assez longs, à port horizontal ce qui rend nécessaire un palissage. Il est bien adapté aux sols graveleux. En zone méridionale, le Petit Verdot N demande une alimentation hydrique régulière. Autrefois certaines souches étaient sensibles à la coulure du fait de la présence d'une malformation au niveau des stigmates mais ce caractère a évidemment été éliminé en France par les travaux de sélection.

Eléments de description

L'identification fait appel :
- à l'extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés,
- aux jeunes feuilles et aux vrilles de couleur jaune,
- au rameau avec des entre-noeuds de couleur verte,
- aux feuilles adultes de couleur vert foncé et mat, cordiformes, à trois lobes, avec un sinus pétiolaire peu ouvert ou à bords parallèles avec présence parfois d'une dent sur le bord, des dents courtes par rapport à leur largeur à la base, à côtés rectilignes, une pigmentation anthocyanique des nervures nulle, un limbe légèrement révoluté, bullé, ondulé entre les nervures près du point pétiolaire et, à la face inférieure, une densité moyenne des poils couchés,
- aux baies qui sont de forme arrondie.


« Produit Précedent Liste des produits Télécharger en PDF Produit Suivant »